Les aventures de Béa

Bonjour à tous ! Je m’appelle Béatrice Roux, j’ai 15 ans et je fais un stage ici, au Musée royal de l’Afrique centrale, pendant 10 jours. Je vais faire toute sorte de choses et je vais vous faire découvrir les coulisses de ce beau musée, donc si vous voulez en savoir plus, continuez à lire !

Lundi:

Ce matin j’ai travaillé avec des archéologues, Els et Alexandre. Els et Alexandre m’ont expliqué leur but et m’ont appris plein de choses sur la République démocratique du Congo, les expéditions et fouilles archéologiques qu’ils ont fait, mais pas seulement : ils m’ont aussi montré plein de choses : Els ma montré plein de pièces archéologiques trouvées par terre, dans un puit… et aussi des pierres taillées, des vases reconstruit à partir des pièces archéologiques… Alexandre, lui, ma montré la monnaie en cuivre qu’ils utilisaient là-bas, au Congo, les croisettes. Les placards sont remplis de belles choses ! C’était super intéressant ! J’ai été surprise par la quantité de travail qui se fait derrière un bureau et non pas là-bas, sur place, pendant les expéditions. J’ai eu l’opportunité d’aider à trier une toute petite partie (il y en a tellement) de bouts trouvés lors de ces expéditions, pour ensuite les recoller ensemble.


Mardi :

Aujourd’hui j’ai travaillé dans l’entretien, avec Amadou. Il nettoie le musée et les bureaux avec une grande équipe. Amadou a du courage : il doit se lever à 5 h du matin, et c’est encore plus sportif que je ne l’imaginais : Il y a tellement de bâtiments, donc tellement de pièces à nettoyer et c’est important ici d’avoir des bureaux, cafètes et vitrines propres.
Voilà, une matinée fatigante !


Jeudi :

Ce matin j’ai travaillé avec pas mal de monde. J’ai eu beaucoup de chance : j’ai pu découvrir les impressionnantes collections de papillons et autres insectes avec Alice, Stéphane et Didier. Ils m’ont montré tellement de bêtes, même eux ne savaient pas quoi me montrer, c’était magnifique. Tout est classé dans de grandes armoires puis dans des boites.
Ici, je suis en train de tenir une boite de papillons de nuit ; Super beau non ?
J’ai aussi pu prendre des photos de coquillages, avec Aurore, et faire du « stacking » pour ensuite les envoyer à un scientifique. En effet, la digitalisation ici, et dans beaucoup d’autre musées, c’est la voie de l’avenir, car quand un scientifique demande un insecte, plus besoin de lui envoyer l’insecte au risque de le retrouver avec une aile en moins,
mais on prend des photos et on les stack !
J’ai aussi pu remarquer qu’ils étaient tous très attachés aux collections !


Vendredi :

Aujourd’hui j’ai travaillé avec Sandra Eelen. On devait mesurer tous les textes explicatifs des boites avec les papillons de la salle des crocodiles, seule salle qui va être exactement reconstituée comme en 1910. Il fallait donc être très précis pour reproduire les même cartons, textes, police, et très délicat, afin de ne pas abimer les papillons et les boites qui ont plus de cent ans ! Il y avait donc aussi des produits chimiques dangereux, c’est pourquoi on portait le masque. Puis, on a modifié toutes les mesures prises des textes sur un ordinateur, et c’était beaucoup de boulot, on n’a fait que 2 textes ! Il faut donc de la précision, j’ai pu le remarquer dans celui-ci, comme dans d’autres métiers ici à Tervuren .


Lundi :

Alain Reygel, malheureusement le dernier dessinateur du musée, dessine des poissons. Il les dessine parce que la plupart des poisons sont plus beaux en dessin qu’en photo, pour ensuite les mettre dans des livres ou autres. Mais il doit être très précis avec les mesures pour le côté scientifique. J’ai trouvé que c’était un beau métier… J’ai aussi pu voir quelques oiseaux d’Afrique, c’était splendide ! Donc aujourd’hui j’ai encore découvert tellement de choses !


Mardi :

Aujourd’hui c’était mon dernier jour où je découvrais un nouveau métier =( Mais cette dernière matinée j’ai pu encore et toujours découvrir de merveilleuses choses dans ce merveilleux musée 😉  Florias devait faire les nouvelles vitrines, et j’ai pu l’aider : Il fallait trouver les pierres qu’il voulait montrer, et/ou en trouver de nouvelles. Puis trouver un assemblement logique pour les futures vitrines, intéressant mais compliqué… (enfin c’était très lourd donc j’étais pas d’une très grande aide). C’était incroyable encore une fois tous ces placards remplis ! Florias m’a expliqué plein de choses sur les minéraux d’Afrique centrale et plein de choses étonnantes (saviez-vous que l’aluminium est une pierre orange a la base ?) ; certaines pierres avait 1 milliard d’années, incroyable ! 😮 C’était une super matinée !


Mon travail (l’après-midi)

Maintenant mon travail et ce que je faisais avec Elke : une fois que j’avais découvert le matin le(s) métier(s), on retournait l’après-midi dans les bureaux/cave où j’étais pour faire des photos. Puis, on allait dans le pavillon de la direction, tout en haut (où il fait très chaud) et je préparais mon texte pour Instagram et le blog, je choisissais une photo (c’est très dur)
mais je mettais aussi un joli cadre autour !
Elke et Kristien étaient là pour m’aider, et enfin, Elke publiait ma photo.


Voilà , mes 10 jours de stage sont terminés , je suis super triste, car ça a vraiment été une expérience formidable… Le musée est vraiment impressionnant, je ne savais pas que c’était aussi grand, beau, … Enfin bref, je suis super pressée que les portes rouvrent l’été prochain.


Je souhaite remercier tous ceux qui m’ont pris en charge (il y en a beaucoup) car ils ont tous été super sympas, j’ai vu, découvert, appris tellement de choses.

Communication:
Kristien Opstaele & Elke Bergeys
Archéologie:
Els Cornelissen & Alexandre Livingstone-Smith
Entretien:
Rein Nulis & Amadou Bah
Biologie:
Didier Van den Spiegel
Alain Reygel
Alice Buset
Stéphane Hanot
Aurore Matthys
Muséologie:
Sandra Eelen
Géologie:
Florias Mees