Session d’écoute d’archives coloniales

Session d'écoute d'archives sonores 13 novLe jeudi 13 novembre, dans le cadre du cycle de conférences intitulé « L’Afrique au zénith » se tenant à BOZAR, le MRAC et l’ONG Coopération Education Culture (CEC) ont proposé une session d’écoute d’archives sonores de la propagande coloniale belge. Ces archives, conservées par la SONUMA (SOciété de NUMérisation et de commercialisation des Archives audiovisuelles), proviennent de l’Institut National de Radiodiffusion, l’ancêtre de la RTBF.

Lorsqu’il a été question de réactualiser l’exposition « Notre Congo. La propagande coloniale belge dévoilée », Julien Truddaïu, chargé de mission à CEC, a plongé dans les différents canaux relayant la parole coloniale officielle. La radio a offert quelques perles sonores, dont certaines qui étaient, jusque-là, restées inaccessibles au public.

Le Foyer 1 à BOZAR, qui se prête parfaitement à des interventions intimistes et conviviales était, pour l’occasion, plongé dans l’obscurité. Ainsi, le public a pu s’immerger complètement dans des témoignages sonores qu’un commentaire remettait sobrement dans leur contexte et que rehaussaient de subtiles interventions musicales. Ces voix, aux accents d’antan, laissaient entendre « la civilisation en marche au Congo », la nécessité de valoriser le territoire, d’en exploiter les richesses, de faire marcher droit ses habitants, etc. Idées et images ressassées par la radio, mais aussi la presse, la publicité, les chromos, les jeux d’enfants, qui ont largement infusé dans l’imaginaire collectif belge et qui ne sont pas sans répercussions sur la manière dont on appréhende aujourd’hui le Congo, ses habitants et les membres de sa diaspora.